1 822 697 visites 2 visiteurs

Les filles n'ont pas démérité...

18 mars 2014 - 17:15

Les Héninoises s'inclinent avec les honneurs!

8ème de Finale de Coupe de France Féminine

Henin Beaumont FCF 0 - Paris SG 2
 

 

 

Programmé au retour d'une coupure internationale, ce Hénin–PSG était l'occasion de se frotter au leader actuel du championnat de France et de garder du rythme pour préparer la réception ô combien importante de Guingamp ce Dimanche 23 mars. Mais ce match n'aura guère fait vibrer les spectateurs, sur une pelouse catastrophique, mal tondue et bosselée, les joueuses de la capitale ont dominé et monopolisé le ballon mais sans briller et sans même être particulierement dangeureuses. Les héninoises bien organisées et solides défensivement, bien épaulées par la prometteuse Azem, très sûre dans les buts ont posé quelques problèmes aux parisiennes qui n'arrivaient pas a contourner le bloc.

Dominées par les maladresses et les imprécisions les partenaires de Sabrina Delannoy,  ont dû régulièrement user de jeu long vers Délie et Horan et se procurèrent peu d'occasions franches si ce n'est une percée de Délie stoppée impeccablement par Floriane Azem qui l'empêchait d'ouvrir la marque. Coté Heninois Joanna Schwartz entrait dans la surface parisienne mais ne cadrait pas son tir (32éme). Mais c'est sur un centre de Cruz, qui trouva seul Horan dans la surface, que les parisiennes ouvraient le score à la 34ème minute.
 

Au retour des vestiaires, les héninoises repartirent avec de bonnes intentions mais le PSG doublait la mise par un but de Délie qui venait éteindre tout suspense.       

Le FCFHB peut désormais se concentrer sur son maintien, avec une échéance capitale dès ce weekend face à Guingamp. 


LES TEMPS FORTS
17’ : sur le deuxième temps d'un corner, Georges récupère le ballon et frappe de peu à côté.
26' : frappe de 20 mètres de Bresonik qui, déviée par un défenseur, frôle le poteau.
27' : Horan alerte Délie dans la profondeur. Azem, bien sortie, intervient du pied.
32' : première offensive d'Hénin. Suite à une touche, Schwartz prend sa chance de loin mais n'attrape pas le cadre.
34' : la défense héninoise repousse un corner sur Cruz, plein axe. La milieu de terrain remet la balle dans la surface. Horan la récupère pour ouvrir le score (0-1).
Mi-temps : 0-1
54’ : sur un coup franc de Dali, Horan place une tête puissante. Au-dessus.
57’ : du bout des doigts Azem dévie en corner une belle frappe croisée de Bresonik.
58' : une deux Horan – Dali dont le centre enroulé est repris, à bout portant et au deuxième poteau, par la tête de Délie (0-2).
62' : après un contrôle précis, Horan trouve Houara. Son centre est repris par Délie, oubliée dans la surface. Azem, d'un arrêt de classe, s'interpose.
68' : percée de Heath conclue par un tir au-dessus.
72' : sur un corner, Renard remet de la tête pour Délie. La frappe de l'attaquante est aussi pure que l'arrêt d'Azem.
77’ : volée d'école de Horan sur un nouveau corner de Dali. Une fois de plus, Azem est à la parade.
Score final : 0-2


LES RÉACTIONS
Yannick Ansart (entraîneur d'Hénin) : «Il nous aurait fallu aller plus loin avec le 0-0.»
«Aujourd'hui, nous voulions surtout préparer le match de la semaine prochaine contre Guingamp, qui est une échéance capitale, notre priorité absolue. Nous voulions éviter les blessures et les cartons et donner du temps de jeu aux joueuses qui en ont moins. Même si le PSG évolue un ou deux tons au-dessus de nous, je regrette le premier but encaissé. C'est rageant : elles n'avaient pas eu d'occasions franches et elles marquent sur une une faute de marquage. Paris commençait à s'énerver, sur la pelouse et sur le banc. Il nous aurait fallu aller plus loin, jusqu'à la mi-temps au moins, avec le 0-0. Maintenant, je souhaite le meilleur au PSG ; qu'elles aillent au bout !       
Ce groupe mérite le maintien. Il a un cœur gros comme ça. Les filles sont vaillantes, malgré des conditions compliquées. 
      

Farid Benstiti (entraîneur du PSG) : « La coupe de France est un réel objectif...  »
« Avec un tel terrain, il n'est pas possible de faire un bon match. Il était même dangereux pour l'intégrité physique des joueuses. Il devrait être interdit de jouer dans de telles conditions. Sinon, je retiens la qualification et le fait que nous n'ayons pas de blessées. Maintenant j'espère recevoir au prochain tour. La Coupe de France est un réel objectif, prioritaire et principal. Nous allons tout faire pour aller au bout dans cette compétition. »

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin