1 756 386 visites 4 visiteurs

Kévin Boquet : "La saison dernière, il y a eu de réels progrès !"

28 novembre 2013 - 14:21

Kévin Boquet, éducateur U15, se livre sans concessions sur sa première saison en tant qu'éducateur du FCFHB, sur l'évolution de son groupe U15 et du club depuis son arrivée.

Interview de Kévin Boquet, éducateur des U15 du FCFHB


Bonjour Kévin. Tout d'abord, revenons sur la saison dernière et le parcours de ton équipe U15. Quels bilans, sportif et moral, tires-tu de cet exercice 2012-2013 ?


"Pour ma première saison au club et avec mon groupe U15, nous avons déjà commencé par retravailler les bases, que ce soit offensivement et défensivement, car ce groupe avait beaucoup de retard. Néanmoins, j'ai eu affaire à un groupe très à l'écoute et des joueuses qui avaient envie de progresser. J'ai donc rapidement vu des progrès, que ce soit dans le jeu mais aussi dans l'état d'esprit. Même si les résultats n'ont pas toujours été au rendez-vous, elles n'ont jamais baissé la tête. Nous avons travaillé des notions importantes (jeu court, travail de la zone) et je pense qu'en fin de saison, celles-ci semblaient être acquises. La saison avec ce groupe fût positive aussi bien sur le plan sportif que sur l'aspect mental et moral."

 

Lors de ton interview de présentation sur notre site internet, tu disais ceci : "Ce que je veux transmettre aux joueuses avant tout, c'est que bien jouer est important mais que ce n'est pas suffisant, il faut savoir mettre "ses fesses" par terre pour récupérer le ballon et gagner le match." Penses-tu avoir réussi ce pari ?


"Comme souvent, nous ne pouvons pas dire que tout est totalement acquis ou non acquis. En revanche, je pense que sur ces deux aspects, il y a eu de réels progrès entre ce qu'elles étaient capables de produire en début de saison et ce qu'elles ont réussi à produire sur la fin de saison. Que ce soit la qualité dans le jeu ou l'abnégation, cela ne peut pas s'acquérir sans le travail. Il faut donc assister au plus grand nombre de séances. Comme je leur ai souvent dit, il n'y a que dans le dictionnaire que le mot "réussite" vient avant le mot "travail"."

 

La nouvelle saison a débuté depuis trois mois. Comment l'abordes-tu par rapport à la précédente ? Vas-tu apporter des modifications dans tes principaux axes de travail ?


"En effet, cette saison est déjà bien entamée. Il n'y a pas de grands changements envisagés. J'ai conservé la quasi-totalité de mon groupe, hormis Marine Tourbier et Miriem Hasnaoui qui ont intégré le groupe U19 Ligue de Rachel Saïdi. Nous avons aussi accueilli deux nouvelles joueuses. Nous sommes en train de nous appuyer sur ce qui a déjà été fait la saison passée. Nous cherchons également à aller plus loin, pour être encore plus exigeant et continuer de progresser dans le jeu et dans l'état d'esprit."

 

Cela fait maintenant plus d'une saison que tu diriges la catégorie U15 du FCFHB et que tu fais partie du staff d'éducateurs du club. Personnellement, comment as-tu vécu ta première saison au club et que retiens-tu de cette expérience ?


"Pour ma première saison au club, j'ai dû dans un premier temps apprendre à connaître tout le staff. J'ai également pu découvrir le football féminin au quotidien, même si j'avais déjà une impression de ce que cela pouvait être, notamment grâce à mon expérience au District Artois. Personnellement, j'ai plutôt bien vécu cette première saison. J'ai apprécié la collaboration avec tous les membres du staff du FCFHB. Les échanges sont enrichissants et nous permettent d'apprendre les uns des autres. Je pense qu'il faut continuer dans ce sens, c'est l'une des forces de notre club."

 

Tu suis régulièrement, de près ou de loin, l'évolution des différentes équipes du club. Quel est ton avis sur le début de saison des autres catégories du club à tous les étages (équipe première, U19, école de foot) ?


"En effet, je suis de près en général les équipes du club dans lequel je me trouve. Cette saison, mes études me prennent un peu plus de temps et il est vrai que je n'ai pas encore pris le temps de voir à l'oeuvre toutes les équipes. Je pense qu'après un bon début de saison, l'équipe première bloque un peu. Mais je n'ai aucun doute sur le fait que les filles vont tout faire pour se maintenir en Division 1 et atteindre cet objectif important pour elles mais surtout pour tout le club. Les U19 Nationaux font un début de saison satisfaisant. Il est difficile de reproduire la même saison que celle de l'an passé, surtout quand l'équipe première évolue en Division 1 car c'est cette équipe qui est priorisée. Les filles de ce groupe doivent tout donner pour figurer au mieux dans ce championnat et montrer au coach de l'équipe première qu'elles sont présentes pour éventuellement bousculer la hiérarchie. Les U19 Ligue ont réalisé un bon début de saison, dans la lignée de la précédente, et il faut qu'elles continuent ainsi. En ce qui concerne l'école de foot, j'insisterai sur la qualité de jeu qui est produit par toutes les petites que j'ai pu voir depuis le début de la saison. À cet âge, il faut favoriser cela au détriment du résultat. Le jeu proposé par les petites est à la hauteur d'un club de Division 1. Je pense que le club est bien structuré dans toutes les catégories. Nous devons continuer dans la même direction pour que le club poursuive son évolution."


En comptant le FCF Hénin-Beaumont, le FCF Arras, l'US Gravelines, le Templemars-Vendeville FF, et l'US Rouvroy au plus haut niveau, et en y ajoutant la multitude de structures féminines qui ont vu le jour dans la région Nord Pas-de-Calais ces deux dernières saisons, le football féminin est en plein essor dans la région. Comment juges-tu cette progression ?


"Je trouve que cette progression est positive dans tous les sens. Les moyens mis par la Ligue et les Districts portent leurs fruits. Cela va également obliger les clubs à chercher sans cesse le progrès sous peine de voir le club voisin lui passer devant. Je pense que cette concurrence loyale doit être positive pour tous les clubs de la région et doit permettre à chacun de ces clubs de continuer à se structurer d'être encore plus performant chaque jour."

 

Pour finir, tes joueuses, ainsi que les parents qui t'accompagnent à chaque entraînement et à chaque match, vont sans aucun doute lire cette interview. As-tu un petit message à délivrer à ton groupe ?


"Le message que je souhaite leur passer est que la route vers l'excellent est longue, très longue. Le seul moyen de s'approcher de la perfection est de travailler un peu plus chaque jour. Pour cela, il n'y a pas de secrets. Sans entraînement, il est difficile de travailler. Certes, les épreuves sont parfois dures à franchir, mais dans ces épreuves, on s'aperçoit réellement de celles qui pourront se rapprocher de l'excellence. La réussite est une suite d'échecs bien négociés..."


Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires