1 821 995 visites 3 visiteurs

Un dernier match de préparation réussi !

25 août 2013 - 22:26

Le FCFHB s'impose sur la pelouse du RSC Anderlecht et se prépare de la meilleure des façons à la reprise du championnat prévue Dimanche prochain.

Match Amical d'avant-saison (25-08-2013)

15h - Centre National Euro 2000 (Belgique)

RSC ANDERLECHT 0-1 FCF HÉNIN-BEAUMONT


Les Héninoises affrontaient ce Dimanche après-midi l'équipe Belge du RSC Anderlecht, pensionnaire de la Division 1 de BeNe League. Disputé au sein du "Clairefontaine" Belge, ce dernier match de préparation représentait une ultime occasion pour les joueuses de Yannick Ansart de se parfaire avant le début du championnat de France de Division 1 face au septième de la dernière BeNe League.

Privées de ses jeunes joueuses retenues pour le stage des Pôles à Hauteville, le FCFHB présentait tout de même une équipe compétitive avec la totalité de ses joueuses cadres à l'exception de Pauline Martin blessée. Sur un terrain en excellent état, la partie débutait timidement sur un rythme assez lent et une intensité basse. Les Héninoises, disciplinées tactiquement, avaient la possession du ballon et Pauline Cousin chauffait les gants de la gardienne Belge sur une frappe lointaine écrasée. Dans la foulée, Anderlecht réagissait et c'était Céline Musin qui se montrait sereine en captant un coup franc adverse plein axe. Les Belges positionnées basses ne se livrant pas, les Vertes prenaient leurs aises et se procuraient deux occasions franches. Suite à un coup franc de Gwenaëlle Devleesschauwer, Aurélie Desmaretz réceptionnait un mauvais dégagement de la défense adverse et tirait sans contrôle, la gardienne détournait le ballon du pied. Quelques minutes plus tard, le pressing collectif déclenché par Pauline Cousin et Aurélie Desmaretz gênait la relance adverse, Rachel Saïdi récupérait le ballon à l'entrée de la surface et envoyait une frappe précise qui heurtait la barre transversale. Les Héninoises n'étaient pas parvenues à concrétiser leur temps fort par un but. Par la suite, légèrement émoussées physiquement par leurs nombreuses courses sur cette première période, elles reculaient d'un cran sans qu'Anderlecht ne puisse se montrer dangereux. Les deux équipes atteignaient la mi-temps sur le score nul et vierge de 0-0.

La deuxième mi-temps partait sur un rythme beaucoup plus élevé, et les joueuses d'Anderlecht, sous l'impulsion de leur capitaine et ancienne Héninoise Pauline Crammer, étaient bien décidées à perturber la défense des visiteuses. De la 45e à la 60e minute, les Belges bénéficiaient de trois grosses situations. Après avoir reçu un ballon en profondeur, Pauline Crammer se retrouvait dans une position idéale légèrement excentrée côté droit, sa frappe puissante était repoussée par une Céline Musin vigilante et rassurante pour sa défense, comme sur cette nouvelle frappe dans les minutes suivantes qu'elle réussissait à claquer au dessus de son but. La pression se faisait forte sur le but Héninois, un coup franc lointain dont la trajectoire était mal jugée par Rigoberte M'Bah était repris au second poteau par une défenseuse d'Anderlecht montée aux avant-postes. Fort heureusement pour le camp Héninois, le ballon frôlait le montant et passait à côté. Malgré les opportunités adverses d'ouvrir le score, les Héninoises avaient le mérite de ne pas encaisser de but dans ce moment faible où les erreurs techniques et les approximations s'accumulaient tandis qu'Anderlecht augmentait la dureté des impacts. Petit à petit, Hénin allait sortir la tête de l'eau en passant notamment par les côtés. Estelle Ancemot débordait sur l'aile gauche et centrait en retrait, le ballon filait jusqu'au second poteau où surgissait Aline Gossart pour un tir qui s'envolait dans les nuages. C'était les prémices du retour de la domination des Vertes et d'un dernier quart d'heure à leur avantage. Après un corner mal renvoyé, Soraya Desmons écartait le ballon sur Marie Schepers. Le centre de cette dernière mettait en difficulté la défense adverse et le ballon atterrissait à nouveau dans les pieds de Soraya Desmons qui effectuait une reprise de volée en déséquilibre qui passait au-dessus de la cage Belge. Encouragées par leur staff, les Héninoises persistaient et Pauline Cousin était proche de trouver la faille sur un service en profondeur de Marie Schepers mais son tir en bout de course ne surprenait pas la gardienne Belge. Sur le contre, c'était Pauline Crammer qui était en bonne position de marquer à l'entrée de la surface mais elle ne cadrait pas sa tentative. Hormis cette frayeur et malgré la fatigue, Hénin terminait bien la rencontre et ouvrait le score à huit minutes du terme de la rencontre sur une action initiée et conclue par Charlotte Blanchard. La défenseuse Héninoise partait de son camp et décalait Agathe Dumont. Celle-ci combinait avec Rachel Saïdi et centrait au premier poteau. Ni Aurélie Desmaretz, ni Pauline Cousin ne réussissaient pas à reprendre le ballon que la défense d'Anderlecht dégageait à l'emporte-pièce sur Charlotte Blanchard restée aux abords de la surface. Cette dernière contrôlait et expédiait une frappe à 25 mètres du but adverse en pleine lucarne (0-1, 82') ! Ce but sublime récompensait les efforts du groupe Héninois auteur d'une prestation plus que correcte. Pauline Cousin aurait même pu creuser l'écart par deux fois en fin de rencontre mais elle manquait de précision dans le geste final. Le score en restait là et le FCFHB décrochait sa cinquième victoire en six matches de préparation.

Yannick Ansart analysait la performance de ses joueuses juste après la rencontre : "Nous avons livré un bon dernier match de préparation et ce même si nous étions privés de quelques filles. Nous avons pu jauger les états de forme des unes et des autres et voir, en situation réelle, comment elles avaient digéré le lourd travail athlétique. Sur le match en lui-même, nous avons fait une bonne première et dernière demi-heure face à un solide adversaire au jeu très athlétique et auquel il a fallu répondre. Les organisations mises en place ont été globalement bien respectées et, offensivement, les joueuses commencent à bien se trouver. Nous nous étions mis en mode compétition avec uniquement trois changements et la plupart des filles devant jouer les 90 minutes. Au final, et même si elle fut longue à se dessiner, cette victoire est méritée et valide quatre bonnes semaines de préparation. Tâchons de garder l'excellent état d'esprit qui anime le groupe depuis le 30 juillet, nous sommes prêts à attaquer ce difficile championnat." Les joueuses de Yannick Ansart sortent donc de cette avant-saison avec beaucoup de certitudes, dans la lignée de leur fantastique saison passée en Division 2. Elles attendent désormais avec impatience le début du championnat de France de Division 1 prévu la semaine prochaine pour retrouver les joies de l'élite française. La première journée qui attend les Héninoises est un défi immense puisqu'elles recevront l'O. Lyon, septuple tenant du titre.


Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin