1 768 143 visites 5 visiteurs

Historique !!!

13 mai 2013 - 15:43

L'équipe U19 Nationaux du FCFHB, déjà assurée d'accompagner l'O. Lyon, le Montpellier HSC, et Le Mans FC en phase finale du Challenge U19 Nationaux, est allée conquérir la première place du Groupe A en s'imposant 4-2 chez les Mancelles !

18e journée de Challenge U19 NATIONAUX (12-05-2013) 

 15h - Stade Léon Bollée

LE MANS FC 2-4 FCF HÉNIN-BEAUMONT

 

Elles ont réussi ! Les jeunes Héninoises ont atteint leur objectif caché en décrochant la première place du Groupe A du Challenge U19 Nationaux Saison 2012-2013. Leur victoire obtenue ce Dimanche au Mans FC, la douzième consécutive, scelle une remontée fantastique entamée en Février et leur permet de recevoir le Montpellier HSC, deuxième du Groupe B, en demi-finale de la compétition dans deux semaines. Ce succès en terre Mancelle était pourtant loin d'être acquis d'avance. La rencontre entre les deux meilleures équipes du Groupe A promettait un beau duel. Cette "finale" opposant Le Mans FC, leader du championnat qui n'a jamais quitté les deux premières places et meilleure attaque, à son poursuivant le FCFHB, deuxième meilleure attaque et meilleure défense, allait déboucher sur une rencontre d'une intensité somptueuse.

Cela commençait dès la troisième minute avec l'ouverture du score Mancelle par Camille Albouy profitant de l'attentisme de la défense Héninoise pour se retrouver seule face à Floriane Azem et piquer le ballon par dessus la gardienne Héninoise (1-0, 3'). Cueillies à froid, les Vertes se devaient de réagir puisque pour espérer passer devant les Mancelles au classement, il fallait qu'elles gagnent obligatoirement la rencontre en marquant au moins deux buts. Pauline Cousin tentait donc de relancer ses coéquipières mais sur un service en profondeur de Théa Greboval, elle perdait son duel avec la gardienne Mancelle. Même si cet essai n'était pas concluant, il montrait néanmoins la volonté Héninoise de vite égaliser pour rester dans la partie. Sur coup franc lointain, Charlotte Blanchot apportait de nouveau le danger dans la surface Mancelle. Après une première banderille dégagée par une défenseuse adverse, la seconde était réceptionnée par Marine Julian qui sans contrôle et d'une volée du pied droit envoyait le ballon au fond des filets. Superbe ! (1-1, 17') Relancées par cette égalisation, le "diesel" Héninois semblait contrôler les débats, d'autant qu'il continuait à pousser pour prendre l'avantage, comme le démontraient les deux tirs de Théa Greboval qui passaient au-dessus de la cage Mancelle. C'était sans compter sur l'expérience du Mans qui allait faire preuve d'un réalisme implacable pour repasser devant. À l'origine, un débordement côté droit et un centre en retrait pour Gwenaëlle Legare, esseulée dans la surface et qui pivotait puis plaçait le ballon dans le petit filet de Floriane Azem impuissante (2-1, 23'). Un coup dur pensait-on pour Hénin, mais sur l'engagement, le ballon arrivait dans les pieds de Marie-Charlotte Léger qui combinait avec Pauline Cousin. Le une-deux entre les deux Héninoises éliminait deux défenseuses adverses. Marie-Charlotte Léger avançait puis décalait une nouvelle fois Pauline Cousin face au but. Cette dernière décochait une frappe limpide qui se logeait dans le but Manceau (2-2, 24'). Ces deux réalisations coup sur coup témoignaient bien du rythme soutenu de la première période. Et cela se poursuivait avec un coup franc pour Hénin plein axe à 25 mètres de la cage adverse que Théa Greboval tirait directement sur la barre. Le Mans ne se décourageait pas et plaçait des contres tranchants en se projetant rapidement vers l'avant, à l'image de cette récupération basse et une ouverture par dessus la défense Héninoise pour Gwenaëlle Legare à la lutte avec Ludivine Willems. L'attaquante Mancelle parvenait à prendre le dessus puis à tirer. Floriane Azem repoussait le ballon qui revenait sur Gwenaëlle Legare pour une seconde frappe mais le ballon heurtait le poteau. Sur cette action se terminait la première mi-temps d'une partie engagée et plaisante à suivre.

À l'entame de la seconde période, les Héninoises n'avaient plus qu'un but à marquer pour gagner tout en s'emparant de la première place, tandis que les Mancelles pouvaient se contenter du match nul. Seulement voilà, comment aborder cette mi-temps pour les Mancelles ? Défendre pour garder le score ou attaquer pour aller mettre le troisième but tout en risquant de se découvrir ? Peut-être fatiguées par une première mi-temps de très forte intensité, les 22 actrices redémarraient timidement. Le Mans avait visiblement décidé d'attendre les Héninoises pour mieux les contrer. De son côté, Hénin patientait et attendait le bon moment pour réintégrer le camp adverse. Après vingt minutes en seconde période, il y avait toujours ce score de parité. C'était à ce moment-là que la partie allait à nouveau se débrider. Hénin frisait la correctionnelle lorsque Camille Albouy était laissée libre de tout marquage à l'entrée de la surface. Son tir rasant le sol était heureusement bloqué par Floriane Azem. Le déclic se produisait et sur le dégagement de la gardienne Héninoise, Pauline Cousin contrôlait le ballon et lançait Marie-Charlotte Léger d'une passe en cloche. Marie-Charlotte Léger se présentait seule face à la gardienne adverse et la lobait pour offrir à son équipe le but tant attendu (2-3, 66'). La rencontre basculait complètement, les jeunes Héninoises étaient passées pour la première fois devant au score et devaient désormais gérer leur avance. Le Mans se retrouvait quant à lui coincé et contraint de jouer, de pousser pour égaliser. Hénin ne reculait pas pour autant et Marie-Charlotte Léger n'était pas loin du doublé sur un coup franc excentré de Théa Greboval, mais sa reprise de la tête n'était pas cadrée. Juste avant d'entrer dans les dix dernières minutes, le coach Manceau procédait à trois changements consécutifs et passait à une défense à trois afin de jeter ses dernières forces dans la bataille. Devant ce remaniement tactique, les jeunes Héninoises se retrouvaient inéluctablement forcées à défendre près de leur surface et à commettre des fautes. Les coups francs s'empilaient au même titre que les situations dangereuses et les cafouillages dans la surface Héninoise. Floriane Azem devait alors s'employer à trois reprises pour secourir ses coéquipières. Tout d'abord, elle plongeait sur un coup franc direct pour écarter le ballon. Puis sur un nouveau coup franc excentré, elle effectuait un arrêt réflexe du pied sur sa ligne après un tir à bout portant avant d'être sauvée par sa transversale. Enfin, sur un énième coup de pied arrêté et alors que l'arbitre avait annoncé cinq minutes d'arrêts de jeu, elle sortait pour capter le ballon et soulager tout le camp Héninois. Sa relance rapide atterrissait dans les pieds de Marie-Charlotte Léger partie de son camp en direction du but adverse pour filer seule défier la portière Mancelle. Elle accélérait et offrait un caviar à Théa Greboval qui marquait de près et faisait exploser de joie toutes ses coéquipières, le staff, et les supporters (2-4, 90' + 2'). Après une dernière occasion à l'actif d'Agathe Dumont qui voyait son tir détourné en corner par la gardienne locale, l'arbitre mettait fin à ce match de haut niveau et les Héninoises pouvaient célébrer leur sublime victoire.

Les scènes de joie pouvaient alors se dérouler, que ce soit sur le terrain ou dans les vestiaires. Les joueuses de César Arghirudis, qui avaient déjà validé leur participation à la phase finale du Challenge, sont allées au bout de leur parcours pour enlever la première place aux joueuses du Mans FC. Elles ont surpris tous les observateurs en empochant sur leurs douze derniers matches la totalité des points mis en jeu, à savoir 48 points sur 48. Après avoir amplement fêté et savouré cet exploit, Marine Julian revenait sur ce dernier succès et sur le chemin réalisé depuis le début de saison, tout en ayant déjà la tête tournée vers la demi-finale : "Je suis très contente de ce résultat. Nos efforts effectués par chacune depuis un certain temps sont récompensés et nous permettent de terminer à la première place. Ce match contre Le Mans était décisif et ce n'était pas facile. Nous avons vite été menées 1-0 puis 2-1 mais nous n'avons pas baissé les bras. Notre force mentale et notre esprit d'équipe ont fait la différence pour égaliser rapidement à chaque fois et pour marquer les buts décisifs pour la victoire en seconde mi-temps. Non seulement nous avons un groupe soudé mais aussi un staff et des supporters qui nous encouragent sans cesse. Maintenant, nous pensons déjà à cette demi-finale contre Montpellier, un adversaire très lourd mais qui ne nous fait pas peur. Il faut se concentrer sur ce futur match." La relève du FCFHB entre dans l'histoire du club et du Challenge U19 Nationaux en devenant la première formation Héninoise à terminer à la plus haute marche du podium et à atteindre la phase finale de la compétition. Elle ne compte cependant pas s'arrêter en si bon chemin et va se préparer sereinement à l'immense défi qui les attend face au Montpellier HSC.

  

Le classement final du Groupe A du Challenge U19 Nationaux ICI !!!

Retrouvez la réaction d'après-match de César Arghirudis ICI !!!


Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin