1 824 050 visites 4 visiteurs

En route vers la phase finale du Challenge U19 Nationaux !

9 mai 2013 - 15:07

Les jeunes Héninoises se qualifient pour la phase finale du Challenge U19 Nationaux en faisant carton plein à Vendenheim, Juvisy, et contre Rouen. Retour sur ces trois rencontres en compagnie de Théa Greboval !

11ème journée du Challenge U19 Nationaux (28-04-2013) : FC VENDENHEIM 0-5 FCF HÉNIN-BEAUMONT

 

Ce déplacement en Alsace constituait pour la relève du FCFHB l'opportunité de monter sur la deuxième marche du podium devant le FCF Juvisy, à trois jours du duel entre les deux formations. Fortes de leurs huit victoires consécutives, les jeunes Héninoises se sont offertes le droit de rêver à une phase finale du Challenge U19 Nationaux, comme le confirme Théa Greboval : "Nous avons abordé ce match à Vendenheim comme les précédents, c'est-à-dire comme un match à élimination directe. En gagnant, nous faisions un pas de plus vers la qualification pour la phase finale." Rapidement, les Vertes allaient imposer un rythme soutenu que les Alsaciennes n'arrivaient pas à suivre. Après deux tentatives que Manon Heil, la portière Fédinoise, avortait, Hénin ouvrait le score sur un beau mouvement collectif initié par Aline Gossart. Celle-ci, après un relais avec Soraya Desmons, trouvait en profondeur Marie-Charlotte Léger qui centrait fort au second poteau pour Marine Julian qui taclait le ballon pour le propulser dans le but (0-1, 14')Trois minutes plus tard, Marine Julian, à l'affût d'un ballon perdu par la défense Alsacienne, doublait la mise en ajustant de près Manon Heil (0-2, 17'). La domination Héninoise était flagrante et totale. Les occasions s'enchaînaient. À l'issue d'une percée dont elle a le secret côté droit, Marie-Charlotte Léger butait sur Manon Heil, oubliant Marine Julian seule en retrait. C'était ensuite au tour de Soraya Desmons de placer un tir du pointu boxé en corner par la gardienne Fédinoise. Sur celui-ci, Agathe Dumont s'élevait pour reprendre le ballon de la tête mais voyait une défenseuse Alsacienne le dégager sur la ligne. Les Héninoises laissaient une bonne impression aux observateurs, c'était donc logiquement qu'elles inscrivaient un troisième but, toujours par Marine Julian, d'une sublime reprise de volée après un débordement percutant et un centre millimétré de Marie-Charlotte Léger (0-3, 41'). Puis Théa Greboval s'invitait au festival Héninois en marquant le quatrième but de son équipe juste avant la mi-temps : "Charlotte Blanchot tire un coup franc excentré qui atterrit dans la surface, Marine Julian tente un tir que la gardienne repousse mais dans mes pieds, j'ai plus qu'à pousser le ballon." (0-4, 43')

La différence était faite à la mi-temps, la seconde période était contrôlée par des Héninoises libérées et toujours aussi solides défensivement, à tel point que rien ne pouvait les perturber. C'était même Théa Greboval qui remettait la pression dans le camp Fédinois en touchant le poteau sur un centre rentrant. Finalement, Marie-Charlotte Léger, sur un nouveau raid en solitaire, clôturait la jolie prestation de son équipe en trompant une cinquième fois la vigilance de Manon Heil (0-5, 75'). Grâce à ce succès qui ne souffrait d'aucune contestation, les joueuses de César Arghirudis s'emparaient de la deuxième place du Challenge U19 Nationaux aux dépens du FCF Juvisy à trois matches de la fin. De quoi bien préparer la rencontre suivante face à ces Juvysiennes, "un tournant décisif dans notre sprint final" selon Théa Greboval.

 

16ème journée du Challenge U19 Nationaux (01-05-2013) : FCF JUVISY 2-4 FCF HÉNIN-BEAUMONT

   

Soutenues par un kop de supporters Héninois (parents et joueuses du club) déchaîné, les protégées de César Arghirudis se présentaient en région Parisienne en pleine confiance suite à leur série de neuf victoires consécutives. Ce match se révélait important : la formation qui l'emportait laissait son adversaire sur place et franchissait une étape supplémentaire dans la course à la phase finale. C'était donc une sorte de "finale avant la lettre", comme le précise Théa Greboval. D'entrée de jeu, les jeunes Héninoises étaient entreprenantes, et Aline Gossart ne tardait pas à solliciter Tanya De Souza, la gardienne adverse, sans parvenir à la prendre à revers. Malgré cela, les Juvisiennes, beaucoup plus habituées à ces rencontres à tension, prenaient le contrôle du ballon grâce à leur puissance athlétique. Laurie Teinturier et Claire Poisson s'essayaient à la frappe lointaine, mais ce n'était pas cadré. Obligées de répondre présentes dans les duels plus qu'à l'accoutumée, les Vertes se montraient vigoureuses et perturbaient leurs adversaires qui devaient se résoudre à commettre des fautes. Suite à l'une d'entre elles, Théa Greboval bottait un coup franc rentrant légèrement excentré côté droit. Au premier poteau et en déséquilibre, Aline Gossart se jetait pour dévier de la tête la trajectoire du ballon, ce qui laissait de marbre Tanya De Souza et donnait l'avantage au FCFHB (0-1, 23'). Les Héninoises avaient trouvé la faille et continuaient sur leur dynamique pour se mettre rapidement à l'abri, de la même façon que trois jours auparavant à Vendenheim. Une longue ouverture sur Marie-Charlotte Léger profitait à cette dernière pour filer seule en direction du but adverse, mais elle se heurtait à Tanya De Souza alors que Léa Declercq était idéalement placée en retrait. Sur le corner suivant, le ballon était dégagé vers Théa Greboval qui centrait immédiatement. À la lutte dans les airs avec Léa Declercq, la gardienne Juvisienne relâchait le ballon sur Marie-Charlotte Léger qui le poussait de la tête dans le but vide pour faire le break...avant de se rendre compte qu'elle était signalée en position d'hors-jeu. Mais alors que le camp Héninois contestait ce hors-jeu il est vrai très litigieux, les Juvisiennes repartaient de suite à l'assaut, et cette faute de concentration va valoir cher puisque Laurie Teinturier se retrouvait seule sur le côté gauche. Elle entrait dans la surface de réparation, éliminait Charlotte Blanchot, et frappait de toutes ses forces sous la barre pour égaliser (1-1, 36'). Floriane Azem et ses coéquipières n'avaient pas encaissé de but depuis 544 minutes. C'était un petit coup de massue en plein coeur de la période forte Héninoise. L'expérience Juvisienne leur permettait de revenir dans la partie et atteindre la mi-temps sur un score de parité.

La seconde période était encore plus engagée que la première et le ballon naviguait d'un camp à l'autre, causant des frayeurs de chaque côté que ce soit sur ce centre de Claire Poisson devant le but Héninois que ses coéquipières ne parvenaient pas à reprendre, ou sur ce tir de Marie-Charlotte Léger à l'entrée de la surface qui flirtait avec la transversale. Plus les minutes passaient, plus on sentait que les Héninoises étaient capables de marquer ce deuxième but. Elles siégeaient la partie de terrain adverse obligeant les Juvisiennes à commettre des erreurs techniques inhabituelles. Ainsi Hénin bénéficiait de plusieurs coups de pied arrêtés. C'était sur l'un deux que Théa Greboval allait faire craquer Juvisy : "Aline Gossart tire un corner au second poteau. Je vois Marine Julian qui saute pour remettre le ballon de la tête. Je suis bien placé dans les six mètres et je n'ai plus qu'à marquer de la tête !" (1-2, 68') Cette réalisation sonnait comme une délivrance pour les jeunes Héninoises et sur leur lancée, elles faisaient souffrir leurs adversaires. Marine Julian s'incrustait dans la surface et centrait, le ballon dégagé revenait sur Soraya Desmons qui expédiait un missile contré in extremis par une défenseuse Juvisienne. Ce n'était que partie remise puisque dans la minute suivante, Charlotte Blanchot lançait par dessus la défense Marie-Charlotte Léger. Son accélération laissait sur place les joueuses adverses et l'ailière Héninoise pouvait servir sur un plateau Léa Declercq. Sans s'affoler, Léa Declercq glissait le ballon hors de portée de Tanya De Souza (1-3, 72'). Les Juvisiennes ne pouvaient que constater les dégâts causés par la force de frappe Héninoise. Elles réagissaient néanmoins dans les dix dernières minutes pour réduire le score et y parvenaient suite à une perte de balle Héninoise au milieu du terrain et un contre rapide. Nina Petat se retrouvait seule dans la surface et battait Floriane Azem en deux temps (2-3, 84'). Mais il était dit que rien ne pouvait entamer le mental du collectif Héninois, pas même cette réduction du score. Donnant le meilleur d'elles-mêmes, elles réussissaient à inscrire un quatrième but grâce à un centre-tir de Théa Greboval : "J'étais un peu excentrée au moment où on me passe le ballon. Je voulais centrer pour Marie-Charlotte Léger et je me suis loupée, mais le ballon est parti directement en lucarne !" (2-4, 88'). Après une dernière occasion Juvisienne et un face à face que Floriane Azem s'empressait de remporter, l'arbitre mettait fin à la rencontre, donnant lieu à de nombreuses scènes de joie dans le camp Héninois. Théa Greboval louait l'esprit d'équipe Héninois qui a fait la différence : "Notre solidarité et notre force mentale ont été énormes. Malgré la fatigue due à l'enchaînement des rencontres, nous avons su rester conquérantes et lucides pour mettre au fond nos occasions. Il faut dire aussi que nos supporters nous ont bien aidé en nous encourageant tout au long de la partie, ce qui nous a poussé à faire le maximum pour gagner cette rencontre." La deuxième place est confortée avec 4 points d'avance sur l'adversaire du jour. Autrement dit, une victoire contre le FC Rouen et les jeunes Héninoises seront assurées de terminer sur l'une des deux premières marches du podium et participer à la phase finale du Challenge U19 Nationaux.

 

17ème journée du Challenge U19 Nationaux (05-05-2013) : FCF HÉNIN-BEAUMONT 3-1 FC ROUEN  

 

Cette rencontre était considérée comme un match piège par César Arghirudis et ses joueuses, ce que Théa Greboval ne manque pas de souligner : "Avec l'accumulation des matches et la fatigue, nous savions que nous devions être très vigilantes face à Rouen." Surtout que l'enjeu valait le coup : une victoire et le FCFHB se retrouvait en phase finale du Challenge U19 Nationaux. Les jeunes Héninoises, de la même façon que les matches précédents, commençaient la première mi-temps de façon tonitruante et ouvraient le score au bout de 50 secondes grâce à Camille Pagniez (1-0, 1'). Mises sur la bonne voie par ce but rapide, les Vertes continuaient leur domination. Sauf que l'efficacité n'était pas au rendez-vous, et les nombreuses tentatives se révélaient infructueuses. Même le penalty tiré par la capitaine Héninoise Ludivine Willems s'envolait au-dessus de la cage Rouennaise. La première mi-temps laissait donc un goût d'inachevé.

La seconde période ressemblait trait pour trait à la première période en ce qui concerne le réalisme Héninois. Toujours autant de situations dangereuses non converties, cela entraînait donc un peu de crainte chez les jeunes joueuses d'Hénin et leurs supporters. Heureusement, les Rouennaises n'arrivaient pas à inquiéter véritablement Floriane Azem. La partie se décantait dans le dernier quart d'heure de la rencontre. La fougue de Marie-Charlotte Léger usait la défense Normande et l'ailière Héninoise était récompensée de ses efforts en donnant une avance de deux buts à sa formation (2-0, 80'). Le plus dur était fait, du moins le pensait-on durant quelques minutes jusqu'à une frappe anodine d'Anastasia Grillié que Charlotte Blanchot détournait malencontreusement dans son propre but (2-1, 84'). Cela donnait lieu à de nouvelles sueurs froides, mais les Héninoises faisaient preuve de responsabilité et de détermination pour s'accrocher à cette précieuse victoire. Elles enfonçaient le clou définitivement à la dernière minute grâce à une réalisation de Léa Declercq (3-1, 90' + 1'). Ce onzième succès d'affilée officialisait la participation du FCFHB à la phase finale du Challenge U19 Nationaux, à la plus grande joie de Théa Greboval : "L'objectif de ce match était de gagner pour valider notre ticket pour la phase finale et c'est ce qu'il s'est passé. Nous avons marqué rapidement et nous avons su être solides. Notre manque d'efficacité nous a fait un peu peur mais nous avons rempli notre contrat. Maintenant il va falloir bien récupérer et se préparer pour le match contre Le Mans la semaine prochaine, avec comme objectif d'aller chercher la première place et le titre du Groupe A du Challenge." Une chose est sûre, les joueuses de César Arghirudis peuvent être fières d'elles et de leur progression. En Février, à la veille du déplacement au Paris SG, elles étaient classées à la dernière position avec seulement six matches joués. En deux mois et demi, elles ont empoché 44 points sur les 44 points mis en jeu pour se qualifier pour la phase finale du Challenge U19 Nationaux. Leur dernier match de la phase régulière au Mans FC sera la finale du Groupe A. Pour pouvoir dénicher les Mancelles de leur première place, les Héninoises devront obligatoirement l'emporter en marquant au moins deux buts. Le défi leur est lancé, et il ne fait pas le moindre doute qu'elles donneront tout pour décrocher un douzième succès consécutif.

 

Retrouvez les réactions d'après-match de César Arghirudis ICI !!!

Retrouvez le montage motivationnel réalisé pour les joueuses avant la rencontre FCF Juvisy - FCF Hénin-Beaumont ICI !!!


Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin