1 799 780 visites 6 visiteurs

Ce Dimanche, c'était festival pour le FCFHB !!!

31 mars 2013 - 21:38

Hénin écrase tout sur son passage, et le déplacement à Amiens n'aura pas dérogé à la règle.

18e journée de championnat de France de Division 2 (31-03-2013)

15h - Stade de Montières

SC AMIENS 1-11 FCF HÉNIN-BEAUMONT

 

Les Héninoises n'ont fait qu'une bouchée de pauvres Amiénoises qui filent tout droit vers la relégation, tandis que les joueuses de Yannick Ansart se rapprochent un peu plus de l'objectif prioritaire de la saison : la reconquête.

Contrairement au match aller en Novembre dernier où il avait choisi une défense à 5 pour contrer les Héninoises, l'entraîneur Amiénois optait pour un schéma plus offensif en démarrant le match en 4-4-2 afin d'aller chercher des points pour le maintien. Cela ne gênait en rien Hénin et son habituel 4-3-3. Comme à l'accoutumée, il entrait dans la partie rapidement, avec des premières tentatives non cadrées signées Pauline Cousin et Marine Dafeur. Les espaces se faisaient nombreux sur le terrain, et les Héninoises en profitaient grandement. Le premier corner Héninois de la partie faisait mouche, Marie Schepers déposait le ballon sur la tête de Pauline Cousin libre de tout marquage qui le propulsait aux fonds des filets malgré le plongeon de la gardienne Amiénoise (0-1, 9'). Le premier but du match permettait aux Héninoises de se libérer. Marine Dafeur débordait côté gauche et centrait pour la tête de Rachel Saïdi, mais le ballon atterrissait dans le filet extérieur. Dans la minute suivante, les deux joueuses se retrouvaient à l'origine et à la conclusion du deuxième but de la rencontre, avec Rachel Saïdi qui décrochait sur le côté gauche et décalait Marine Dafeur. Cette dernière accélérait, éliminait deux joueuses avant d'entrer dans la surface et frapper fort au premier poteau pour surprendre la gardienne Picarde (0-2, 14'). Amiens était mené et ne voyait pas le jour. Néanmoins, il profitait d'une erreur d'inattention de la défense Héninoise pour réduire le score sur leur première occasion après un coup franc détourné par Céline Musin sur sa barre et qu'une joueuse Amiénoise suivait pour conclure de près (1-2, 20'). Vexées par cette réalisation, les Héninoises repartaient à l'assaut de la cage Amiénoise. Aurélie Desmaretz se procurait deux situations franches, malheureusement la première était sauvée par la portière Amiénoise, puis la seconde sur un centre de Léa Declercq heurtait la barre. Les Amiénoises subissaient le rythme imposé par les visiteuses. Léa Declercq centrait à nouveau du côté droit, le ballon mal dégagé revenait sur Pauline Cousin qui trompait en une touche de balle la gardienne locale (1-3, 25'). Les Héninoises avaient réagi immédiatement et pouvaient gérer leur avance, tout en restant vigilantes aux longs ballons. Céline Musin se couchait sur l'un d'eux pour éviter une nouvelle réduction du score. Le rythme retombait et les minutes défilaient jusque la fin de la première mi-temps, moment choisi par Léa Declercq pour mettre à profit un service de Marine Dafeur en enchaînant contrôle et tir du pointu hors de portée de la portière Picarde (1-4, 45'+1').

La première période avait mis en avant la supériorité Héninoise dans cette partie et il fallait le confirmer lors de la seconde période. Après un premier quart d'heure assez terne malgré une possession de balle toujours importante, Hénin embrayait pour passer la vitesse supérieure. Rigoberte M'Bah déboulait côté droit pour arriver en face à face avec la gardienne adverse mais elle plaçait le ballon à côté. C'était le début de la fin pour les Amiénoises, complètement carbonisées et asphyxiées à force de courir après le ballon. Entre la 62ème et la 84ème minute, les joueuses Picardes allaient encaisser 7 buts, soit un but toutes les 3 minutes. Marine Dafeur partait de son côté gauche et rentrait dans l'axe pour lancer en profondeur Rachel Saïdi par dessus la défense. Cette dernière ajustait d'un tir lobé la gardienne Amiénoise qui ne faisait qu'effleurer le ballon (1-5, 62'). Sur l'engagement, le ballon était récupéré par Marie Schepers. Aurélie Desmaretz en héritait et prenait de vitesse les deux dernières défenseuses adverses pour marquer du pied droit (1-6, 64'). Puis Marie-Charlotte Léger, tout juste entrée en jeu à la place de Léa Declercq, allait se distinguer en trouvant le chemin des filets dès sa première occasion. Elle exploitait un service parfait de Pauline Martin par dessus la défense et dribblait la gardienne adverse sur son contrôle avant de finir tranquillement (1-7, 69'). Pauline Martin délivrait sur l'action suivante sa deuxième passe décisive en centrant pour la tête de Pauline Cousin, cette dernière s'offrant donc un triplé (1-8, 71'). Le record de buts inscrits en un match par le FCFHB datait de la réception du FC Templemars-Vendeville en Décembre et allait être battu grâce au second but de Marie-Charlotte Léger, qui bénéficiait d'une passe en or de Marine Dafeur (troisième passe décisive de la journée) et enchaînait contrôle de la poitrine et tir puissant au sol (1-9, 76'). La jeune Héninoise ne s'arrêtait pas là et inscrivait elle aussi un triplé, son deuxième de la saison, après un raid solitaire plein axe achevé d'un tir du plat du pied droit (1-10, 80'). La barre des dix buts était atteinte pour la première fois de la saison. Enfin, Marie Schepers terminait et couronnait le récital Héninois d'une frappe en force du pied gauche à la conclusion d'un débordement de Marie-Charlotte Léger (1-11, 84'). La dernière occasion était à mettre à l'actif d'Aurélie Desmaretz, qui recevait un ballon en profondeur côté gauche. La capitaine Héninoise enfermée au coin du terrain et pressée par la gardienne Picarde s'en sortait grâce à un petit pont magnifique puis avançait dans la surface et tirait mais le ballon était dégagé sur la ligne par une défenseuse Amiénoise revenue en catastrophe. Le calvaire Amiénois prenait fin peu de temps après, les Héninoises pouvaient savourer leur prestation très aboutie.

Après la rencontre, Marie-Charlotte Léger était heureuse de l'ampleur du score : "Nous avons bien joué durant le match, et nous avons marqué beaucoup de buts. Nous avons montré toutes nos qualités. L'opposition était assez faible en face, et nous devions rester concentrées jusqu'au bout afin de respecter l'adversaire en marquant un maximum de buts. C'est chose faite et je suis très contente !" Avec désormais 14 points d'avance sur tous ses poursuivants à 6 journées de la fin, le FCFHB n'est plus très loin de la reconquête. Seul l'USCO Compiègne peut encore contrecarrer les plans Héninois. Mais il faudrait désormais un cataclysme pour ne pas voir les joueuses de Yannick Ansart retrouver la Division 1 la saison prochaine.

 

Le classement du Groupe A du Championnat de France de Division 2 ICI !

 

Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin