1 799 454 visites 5 visiteurs

Rétrospective de la première partie de saison du FCFHB : La confirmation (3/4)

29 décembre 2012 - 22:45

Durant la trêve, vivez ou revivez le début de saison de l'équipe première en D2, grâce aux réactions exclusives des joueuses Héninoises ainsi que les mots du coach. Aujourd'hui, l'avant-dernier volet avec le mois de Novembre.

NOVEMBRE : Le mois de la confirmation

 

7ème journée de championnat de France de Division 2 (04-11-2012)CS MARS BISCHHEIM 0-5 FCF HÉNIN-BEAUMONT

 

Ce premier long déplacement de la saison pour les Héninoises ne changeait rien à leurs plans. La jeune Ludivine Willems en atteste : "Comme lors des cinq matches précédents, nous partions avec l'idée de remporter les 4 points de la victoire." Cependant, elles arrivaient en Alsace dans l'inconnu. "Nous avons toujours cette appréhension, le fait de jouer contre des équipes que nous ne connaissons pas, avec les heures de bus effectuées. De plus, nous nous attendions à ce qu'elles nous rentrent dedans", concède Marie Schepers. Bischheim restait tout de même sur une solide victoire 4-0 à Montigny le Bretonneux. À la sortie du succès contre Rouen, les Héninoises regrettaient leur manque d'efficacité. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ont retenu la leçon. "Sur l'engagement, Rachel Saïdi me donne le ballon. Je fais une transversale pour Marie-Charlotte Léger qui contrôle et élimine l'arrière gauche, rentre dans la surface et frappe dans le petit filet opposé. 1-0 après 10 secondes de jeu ! On ne pouvait pas demander mieux comme début de match", relate Marie. Ce but hyper rapide met en confiance les Héninoises qui déroulent leur jeu face à des Alsaciennes cueillies à froid. Marie-Charlotte va doubler logiquement la mise à la fin du premier quart d'heure. Cependant, les Vertes vont connaître des nouveaux échecs dans la finition. "Nous étions très bien dans le jeu. Mais malgré les deux buts, comme d'habitude, le dernier geste nous faisait défaut et nous empêchait de faire le break. La domination était là, mais le score restait serré. Nous n'étions pas à l'abri des offensives Alsaciennes", se rappelle Marie. Au retour des vestiaires, Bischheim pouvait encore y croire. C'est Marie-Charlotte qui va définitivement mettre un terme à leurs espoirs de retour en inscrivant son troisième but de la journée (réussissant donc un hat-trick). Marie admet : "Sur ce match, M-C' les a crucifiées !" À 3-0, le coach Yannick Ansart effectuait quelques changements. C'est ainsi que Ludivine faisait son entrée en jeu à la place de Marine Dafeur. "J'ai fait mon entrée pour les 30 dernières minutes. J'ai pris du plaisir à jouer dans cette équipe qui faisait tourner le ballon sereinement, et qui ne semblait en aucun cas perturbée par l'équipe adverse. Nous n'avions quasiment plus été mises en danger par les attaquantes Alsaciennes", se souvient Ludivine. Les occasions Héninoises se multipliaient, mais ce n'était qu'à dix minutes de la fin de la partie que Pauline Cousin marquait le quatrième but de son équipe, ouvrant par ailleurs son compteur buts cette saison. Enfin, c'était Aurélie Desmaretz, entrée en jeu en même temps que Ludivine, qui signait la dernière réalisation du FCFHB, "ce qui montrait bien l'investissement de toutes les joueuses encore une fois dans ce match", résume Marie. Le devoir accompli, Hénin savourait "ces 4 points pris amplement mérités sur ce score de 5-0" selon Ludivine. Marie tenait à ajouter que "pour une fois, nous étions tombées sur une équipe joueuse malgré la différence de niveau, et surtout très respectueuse et très fair-play. Tout comme Ludivine, j'ai pris beaucoup de plaisir durant le match."

Les mots du coach Yannick Ansart : "Premier déplacement sur deux jours de la saison, ça me permet de voir comment vit ce groupe... Quelles sont les vraies leaders ? Les suiveuses ? Les cimenteuses (les individus les plus importants d'un groupe) ? Les habitudes ne se perdent pas : film ("Le Stratège") et poker dans le bus, puis petite séance de réactivité sur le parking de l'hôtel après les 7 heures de voyage. Après le repas du soir, réunion au sommet pour les attaquantes ! Je leur annonce ma décision de faire tourner l'effectif dès que cela me sera possible. Je sens bien que, sur le coup, cela fait grincer quelques dents mais nous (staff) savons qu'à terme, la concurrence saine sera bénéfique pour tout le groupe... Aurélie fait les frais de l'opération. Hormis cela c'est la même équipe qui est reconduite. Sur le match en lui-même, outre l'ouverture du score au bout de 10 secondes de jeu qui nous a grandement facilité la tâche, on sent que l'équipe a pris de la bouteille, gère bien le match et marque dans les moments importants (quoique pas assez encore à mon goût). Défensivement et dans l'organisation, cela ressemble à quelque chose. Bref c'est solide. En plus, pas de cartons et pas de blessées. J'ai pu préserver Marine d'un troisième carton jaune et pourrai ainsi l'avoir à Algrange. Journée positive avec le sentiment du travail accompli. À noter un grand Eric sur le retour qui a vraiment loupé sa vocation d'agent de la circulation !

Classement du FCFHB après la 7ème journée : 1er (24 points) 

 

8ème journée de championnat de France de Division 2 (11-11-2012) : FCF HÉNIN-BEAUMONT 5-0 SC AMIENS

 

Après le 5-0 passé à Bischheim, les Héninoises accueillaient des Amiénoises lanternes rouges. Le premier contre le dernier, une simple formalité pensait-on. Sauf que les Picardes vont donner du fil à retordre aux leaders du championnat. "Nous savions que nous étions meilleures, que ce soit techniquement, tactiquement, ou physiquement", avoue Pauline Martin. "Mais comme à chaque match depuis le début de la saison, nous étions attendues par nos adversaires, le coach nous avait d'ailleurs prévenues qu'Amiens allait surtout défendre." C'était le cas avec une équipe Amiénoise ultra regroupée, mais hachant le jeu sans cesse. Cela occasionnera de la casse dans les rangs Héninois, ce qui aura le don d'énerver les joueuses, comme le confirme Pauline : "J'ai trouvé qu'Amiens était une équipe avec une mauvaise mentalité. Elles voulaient se montrer fortes dans les duels. Mais cela s'est transformé en grosses fautes, comme sur ce tacle en retard sur M-C' qui a dû sortir sur blessure après 10 minutes de jeu, cet autre tacle sur Charlotte Blanchard qui a continué à jouer malgré une entorse du genou, et ce coup de pied que j'ai pris par une Amiénoise dans le bas-ventre alors que j'étais au sol, en précisant que cette même joueuse venait me provoquer en crachant à mes pieds ! Mais avec mon caractère très calme (sic), je n'ai pas répondu à ces provocations et je ne suis pas rentrée dans son jeu." Dans le jeu justement, le FCFHB faisait le siège de la surface adverse, mais "il y a eu un manque d'application de notre part dans le dernier geste, la dernière passe, la finition", reconnaît Pauline. Et sans les deux superbes parades de Céline Musin en fin de première mi-temps, Amiens aurait pu mener à la surprise générale. Il fallait attendre la seconde période pour voir Hénin enfin débloquer la situation sur un centre-tir venu d'ailleurs de Morgane Duporge. Le plus dur étant fait face aux visiteuses de plus en plus épuisées par la répétition des efforts, les joueuses locales enchaînaient. Pauline Cousin et Aurélie Desmaretz se rendaient coup pour coup en marquant chacune un doublé, permettant à leur formation de l'emporter une nouvelle fois sur le score de 5-0. Malgré les difficultés rencontrées, Hénin poursuivait leurs séries avec cette septième victoire d'affilée et un nouveau "clean sheet". Il pouvait se préparer à l'étape suivante : le déplacement chez les Lorraines de l'AS Algrange.

Les mots du coach Yannick Ansart : "Ce match, je m'en méfiais comme de la peste et j'avais averti les joueuses toute la semaine que cela ne serait pas une partie de plaisir malgré l'écart au classement, notre série en cours, et les pronostics en notre faveur. Pour ce match, la rotation continue : c'est Rachel qui souffle cette fois. Le thème de la causerie est : l'apologie de la patience. Dans ce genre de match, c'est souvent long à s'ouvrir et le "syndrome Muret" de la saison dernière est encore dans toutes les têtes. Surprise : on se retrouve face à une défense à cinq hyper basse avec une libéro très décrochée et un marquage individuel tout terrain. Je dois dire que je m'attendais à beaucoup de choses (grosse agressivité, défense basse, etc...) mais certainement pas à ça. Coup dur d'entrée de jeu, Marie-Charlotte est contrainte de céder sa place sur blessure suite à un attentat non sanctionné. Moi qui pour une fois avais modifié le système de jeu... on revient à du classique au bout de 10 minutes de jeu. Encore une fois, c'est le réalisme qui fait défaut. On doit ouvrir le score, on ne le fait pas et on laisse une grosse occasion aux adversaires. Heureusement, Muz' est encore une fois irréprochable. On se précipite dans certains choix, dans les derniers gestes : on manque de patience ! Et moi sur le banc qui en remets une couche... bref on a tout faux ! La pause arrive à point nommé pour refroidir tout le monde : on se calme, on a le temps. Et comme souvent dans ces matches-là, c'est sur un coup tordu que la situation se déverrouille : centre-tir de Momo' Duporge, lucarne opposée ! Belle réponse pour celle que j'avais charriée le vendredi sur son efficacité légendaire... Fin de match forcément plus tranquille : Aurélie et Couz' y vont de leurs doublés et ponctuent une deuxième mi-temps de bonne facture. La prestation d'ensemble reste néanmoins insuffisante. Une bonne gifle avant Algrange !"

Classement du FCFHB après la 8ème journée : 1er (28 points)  

 

9ème journée de championnat de France de Division 2 (18-11-2012) : AS ALGRANGE 1-2 FCF HÉNIN-BEAUMONT 

 

Dans ce match opposant les deux dernières formations invaincues du Groupe A de Division 2, le surprenant second au classement Algrange désirait faire tomber le leader incontesté Héninois, qui lui voulait confirmer sa suprématie en dominant une nouvelle fois son dauphin, comme il l'avait fait quelques semaines auparavant face à Rouen. Pauline Cousin se souvient du contexte de la rencontre : "C'était un match particulier. Elles n'étaient pas loin de nous au classement. De plus, les équipes de l'Est ont la même mentalité que nous, donc cela allait être riche en intensité. Il fallait donc être costaud et ne pas leur laisser le monopole du ballon." Devant de nombreux supporters Algrangeois venus encourager les siennes, c'étaient les Héninoises qui démarraient le mieux cette partie. Mais encore une fois, elles connaissaient des ratés dans la finition, en plus d'une gardienne Algrangeoise au meilleur de sa forme. Puis venait le premier tournant du match : la sortie sur blessure de Rachel Saïdi après 20 minutes de jeu, remplacée par Estelle Ancemot : "À la sortie de Rachel, il a fallu se réorganiser. C'est à ce moment-là que nos adversaires en ont profité pour se réveiller, bénéficiant des pertes de balle de notre part", analyse la capitaine Héninoise Aurélie Desmaretz. Toutefois, Céline Musin et ses défenseuses étaient vigilantes, elles qui n'ont plus encaissé de but depuis la deuxième journée. À l'issue d'une "première mi-temps moyenne" selon Pauline, la rencontre restait totalement ouverte. Et les joueuses locales allaient prendre le match en mains en ouvrant le score après 45 secondes de jeu en seconde période, mettant fin à 579 minutes d'invincibilité pour Céline. Aurélie reconnaît "une période de flottement de 15 bonnes minutes suite à ce but". Mais les Héninoises allaient réagir en leader : "Nous sommes rarement menées au score depuis le début du championnat, pourtant nous n'avons pas paniqué. Plus les minutes passaient, plus nous nous installions dans leur camp", confirme Pauline. Cette dernière montrait le chemin à ses coéquipières en égalisant d'une superbe tête plongeante : "Marine Dafeur tire un coup franc. J'étais marquée par une défenseuse adverse, je me suis donc jetée sur le ballon pour le dévier de la tête avant que celle-ci le dégage, et je l'ai vu partir dans le but !" Aurélie ironise (ou pas ?) : "Malgré sa taille, Pauline est très habile de la tête !" Revigorées par cette égalisation, les Héninoises prenaient l'ascendant sur des Algrangeoises complètement sorties du match. Concentrées, patientes, intelligentes, les Vertes allaient porter le coup de grâce à trois minutes de la fin du match par Aurélie : "Sur un corner bien tiré par Léa Declercq, le ballon est dégagé sur notre tour Héninoise Pauline Martin qui renvoie le ballon de la tête. Idéalement placée devant la gardienne, je le prolongeais également de la tête pour changer sa trajectoire et marquer le but de la victoire, à la plus grande joie de mes coéquipières, du staff, et de moi-même !" Le coup de sifflet final donnait lieu à des scènes de joie dans le camp Héninois sous les yeux de tout un stade incrédule. Peu importe, le sans-faute Héninois continue. 32 points pris sur 32 possibles. Et ce succès est surement l'un des plus beaux : "Je pense que c'est une belle victoire que nous sommes allées chercher toutes ensemble. En étant menées au score sur la pelouse d'Algrange, nous avons eu le mental d'y croire jusqu'au bout et cela a payé", conclut avec un grand sourire Pauline. De son côté, Aurélie ironise une nouvelle fois (ou pas ?) : "On peut dire que ce sont les plus grandes de l'équipe qui marquent des buts de la tête. Avis aux coéquipières, Pauline et moi-même pouvons donner quelques cours si vous désirez également marquer un jour de la tête !" Avec cette nouvelle victoire, les Héninoises ont confirmé leur statut, poursuivent leur reconquête, et vont pouvoir aborder le mois de Décembre avec le plein de confiance.

Les mots du coach Yannick Ansart : " Les matches s'enchaînent, on joue toutes les semaines (miracle !). C'est bien, cela permet de garder le rythme. Deuxième déplacement sur deux jours, personnellement j'apprécie cela. Pour changer, la chauffeuse nous fait passer par la Belgique, puis par le Luxembourg (avec une ruée sur le chocolat pour le staff !). Préparation de match classique, la séance de réactivité livre de belles impressions : on sent que le groupe vit bien et s'est remobilisé suite à l'alerte de la semaine précédente. Petite entorse aux habitudes malgré tout : afin de mettre en éveil tout le monde, je fais une grande partie de ma causerie le dimanche matin et donne notamment quelques infos sur le jeu d'Algrange. Charlotte Blanchard est blessée depuis le match d'Amiens, je choisis Justine Mellin pour la remplacer. Souci, elle se blesse également à l'échauffement. Plus d'autre choix : Momo' la polyvalente recule d'un cran. Sur le match en lui-même, nous avons remporté la première et la dernière demi-heure, et nous avons perdu l'intermédiaire. Concrètement, d'emblée une grosse domination de notre part, des actions de but bien amenées, de la variété dans le jeu, sans conclusion hélas. Puis un gros passage à vide en fin de première période où nous avons notamment reculé et été mis en danger sur leurs coups de pied arrêtés. À la reprise, nous sommes cueillis à froid sur le tout premier ballon et il nous faut 15 bonnes minutes pour nous en relever. J'ai même cru à un moment que nous n'allions jamais revenir... Sauf que les filles ont réellement franchi un palier : elles ont repris le fil du match et, après une première alerte signée Léa, c'est Couz' qui nous sort un but de renard dont elle a le secret ! Le temps passe et nous nous dirigeons tout droit vers notre premier match nul. Dilemme : nous la jouons prudent ou nous tentons de rafler la mise ? Les filles répondent à ma place, elles continuent de pousser et sont récompensées à trois minutes de la fin sur un corner bien frappé par Léa et un autre but de renard inscrit par Aurélie cette fois. La fin de match est houleuse mais qu'importe, nous savons que nous venons de frapper un grand coup. Bonne ambiance sur le retour, nouvelle escale au Luxembourg, on découvre de nouvelles chanteuses dans le bus... Place à une mini-trêve de 15 jours qui va nous permettre de souffler un peu, de soigner les blessées, et de bien préparer le derby contre Gravelines."

Classement du FCFHB après la 9ème journée : 1er (32 points)

 

Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

arghi 30 décembre 2012 22:54

J'ai la photo d'Eric en agent de circulation au cas où ;)

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin