1 779 740 visites 3 visiteurs

Rétrospective de la première partie de saison du FCFHB : L'adaptation (2/4)

25 décembre 2012 - 23:15

Durant la trêve, vivez ou revivez le début de saison de l'équipe première en D2, grâce aux réactions exclusives des joueuses Héninoises ainsi que les mots du coach. Aujourd'hui, le second volet avec le mois d'Octobre.

OCTOBRE : Le mois de l'adaptation à la D2

 

4ème journée de championnat de France de Division 2 (07-10-2012) :  AS MONTIGNY LE BRETONNEUX 0-1 FCF HÉNIN-BEAUMONT

 

"Une préparation d'avant-match merdique". Charlotte Blanchard et Marine Dafeur n'y vont pas par quatre chemins quand elles décrivent ce que le FCFHB a vécu ce dimanche-là en région Parisienne. "Tout d'abord, on avait appris dans la semaine que Montigny avait décalé le match sur terrain synthétique", déclare Marine. "Pour les filles du pôle, nous avons l'habitude de nous entraîner la semaine sur ce type de surface, mais pour les autres, ce n'est pas le cas". Charlotte poursuit : "On doit changer deux fois de jeu de maillot avant le match parce qu'on ne pouvait pas jouer en vert, et malgré un jeu à leur disposition, elles n'ont pas voulu changer. Grâce à Guillaume Demy et un jeu de maillots prêté par l'AJ Artois, et même si on pouvait mettre huit Aurélie Desmaretz dans chaque maillot, ce problème a enfin été réglé !" Partant à l'échauffement, Marine voit apparaître un nouveau souci "Ils nous font nous échauffer dans des mauvaises conditions, à savoir derrière un but du terrain où se déroulait un match dans le même temps. C'est totalement inadmissible." Digne d'une rencontre de bas niveau de district, cet avant-match aurait pu faire perdre tous leurs moyens aux Héninoises. Mais elles ont fait preuve d'une grande force mentale. "Nous avons l'habitude d'avoir des bâtons dans nos roues, nous avons montré que nous étions solidaires et nous avons fait preuve d'envie", résume Charlotte. Le terrain confirme ces derniers propos. Après une première mi-temps où les 22 actrices ont passé plus de temps à s'adapter au terrain qu'à jouer, l'intervention du coach à la mi-temps sera décisive. "Quand on ne sait pas gagner un match, il faut déjà savoir ne pas le perdre", reprennent en choeur les deux joueuses du FCFHB. Après que Céline Musin les ait sauvées à deux reprises en début de seconde période, les Héninoises vont patienter et prendre enfin le match à leur compte dans le dernier quart d'heure, après notamment ce tir sur le poteau d'Aurélie Desmaretz. "Nous avons tenu tout le match, nous y avons cru jusqu'au bout et Marine nous inscrit le but de la victoire dans les dernières minutes sur une action personnelle", commente avec joie Charlotte. "Contrairement à la saison dernière, nous avons su rester concernées jusqu'à la dernière minute pour faire la décision et remporter ce match", conclut Marine. Ainsi, la série continue et les Héninoises s'imposent pour la quatrième fois en autant de rencontres. Dans ces conditions détaillées par les joueuses, nul doute que ce succès marque le début de leur adaptation à ce championnat de France de Division 2.

Les mots du coach Yannick Ansart : "Ce jour-là, toutes les conditions étaient réunies pour qu'on tombe dans le piège... Sauf que l'équipe qui y est tombée n'était pas celle attendue. Sur ce match, on a gagné des mois voire des années de maturité, ce qui, vu la moyenne d'âge du groupe, est loin d'être négligeable pour la suite des évènements. Sans parler d'un réel tournant de la saison, ce premier virage dangereux a été mené de main de maître. Nous avons fait exactement ce qu'il fallait faire pour gagner et croyez moi qu'il n'y avait pas d'autre manière que d'enfiler le bleu de chauffe. Niveau coaching, j'ai reconduit la même ligne offensive que contre Dijon et j'ai choisi Momo' Duporge au milieu pour la qualité de son jeu de passes au détriment de Pauline Martin, car je voulais quand même faire en sorte que l'équipe joue un minimum au ballon malgré ce terrain. Or, on s'est très vite aperçu que cela allait être impossible. Ce tout petit terrain synthétique ancienne génération favorisait la densité et les duels et, comme Montigny ne se livrait pas ou peu, on a assisté à une grosse bataille au milieu du terrain. Du coup, nous nous sommes évertués à remporter nos duels (je n'ai pas souvenir d'un seul duel perdu), à rester organisés et à jouer nos rares coups à fond. Muz' fait l'arrêt qu'il faut sur une frappe aux 16 mètres. Depuis le banc, nous sentions qu'athlétiquement nous étions en train de finir ce match plus fort que nos hôtes. Je recentre alors Aurélie qui a le mérite de mettre la zizanie dans la charnière adverse, avec notamment cette frappe sur le poteau qui aurait mérité meilleur sort. Et puis au moment où l'on se contentait volontiers de ce 0-0, coup de génie de Marine et énorme exploit individuel alors qu'elle avait été peu en réussite jusque là. C'est vraiment notre énorme assise défensive qui nous fait gagner le match et ça, on va pouvoir se reposer dessus à l'avenir !"

Classement du FCFHB après la 4ème journée : 1er (16 points) 

 

5ème journée de championnat de France de Division 2 (14-10-2012) : FCF HÉNIN-BEAUMONT - FAS HERBLAY (Forfait Général)

Classement du FCFHB après la 5ème journée : 2ème (16 points)  

 

6ème journée de championnat de France de Division 2 (28-10-2012) : FCF HÉNIN-BEAUMONT 1-0 FC ROUEN  

 

C'est le premier choc de cette saison dans le Groupe A de Division 2. Hénin et Rouen se suivent au classement depuis la 1ère journée. Rouen a eu l'occasion de prendre 4 points d'avance lors de la journée précédente pendant qu'Hénin était exempt. Mais il a été défait par Montigny le Bretonneux. À l'entame du match, les Rouennaises ont donc un petit point d'avance sur les Héninoises. "J'étais impatiente de jouer cette rencontre car je savais qu'elle pouvait être déterminante pour la suite du championnat", reconnaît la gardienne Héninoise Céline Musin. "En gagnant, on repassait devant elles, et à l'inverse, si elles gagnaient, elles creusaient l'écart." Bénéficiant du retour des deux championnes du Monde U17 Françaises Pauline Cousin et Léa Declercq, le FCFHB va très vite prendre le contrôle du jeu et se procurer de nombreuses occasions. Malgré une ouverture du score rapide, la capitaine des Vertes Aurélie Desmaretz regrette le manque d'efficacité de son équipe : "La première mi-temps fût riche en occasions et pourtant nous avons réussi à en convertir qu'une seule. Sur un corner bien tiré par Rachel Saïdi, Marine Dafeur libre de tout marquage envoyait le ballon en pleine lucarne. Avec ce but libérateur inscrit dès le premier quart d'heure de jeu, nous pensions que nous allions dérouler, mais nous avons manqué cruellement d'efficacité pour aggraver la marque." La possession et le nombre de situations dangereuses étaient à l'avantage des joueuses locales, mais à la mi-temps, Rouen n'avait qu'un but de retard. "En ne concrétisant pas nos actions franches, nous avons permis à l'adversaire d'espérer tout au long du match", ajoute Céline. Cette dernière se devait donc de rester vigilante dans ce match qui allait s'équilibrer en seconde période. Bien lui en a pris car Hénin ne parvenant pas à faire le break, les Rouennaises vont pousser pour égaliser. Après une première tentative avortée par Céline, les visiteuses vont manquer la balle de match à la dernière minute. Sur un coup franc lointain, le ballon va se retrouver dans les pieds d'une défenseuse Rouennaise montée apporter le surnombre et esseulée dans la surface Héninoise. Son tir sera toutefois trop écrasé pour inquiéter la portière Héninoise, qui avoue avec sincérité : "La joueuse adverse m'a fait un beau cadeau !" En dépit de cette belle frayeur, Hénin savourait dès le coup de sifflet final cette victoire face à un concurrent direct, ce qui constitue sa cinquième victoire en cinq matches disputés. "Quand l'efficacité n'est pas au rendez-vous, il est primordial de conserver le résultat jusqu'au bout. C'est la preuve d'une grande équipe ! De bon augure pour la suite de la saison", résume très bien Aurélie. De son côté, Céline était également très satisfaite du résultat acquis : "Malgré le nombre d'actions manquées, nous sommes toutes restées concentrées jusqu'à la fin du match, en gardant à l'esprit la victoire et l'objectif du 0 but encaissé que l'on se fixe désormais à chaque match." Un objectif qui commence à être intéressant puisqu'à la sortie de ce match, Muz' et ses coéquipières en sont à 353 minutes consécutives d'invincibilité. Ce nouveau succès confirme la bonne adaptation du FCFHB à la Division 2. Celui-ci va pouvoir enclencher la vitesse supérieure dès le mois de Novembre.

Les mots du coach Yannick Ansart : "Déjà, je m'applique à dédramatiser ce match que tout le monde qualifie de "choc au sommet". Cette rencontre ne doit pas échapper à la règle : elle ne dépendra que de nous ! Retour des mondialistes, ce qui rétablit l'équilibre dans les postes. Marine en termine avec son intérim offensif (et pourtant elle sera de nouveau décisive...), ce qui fait que je resserre Devlech' dans l'axe avec Charlotte. Au milieu, Pauline Martin récupère son poste pour mettre de l'impact dans cette zone où, selon mes infos, Rouen a décidé de resserrer la garde. Consigne est donnée à Rachel de dézoner un maximum afin de faire place nette, libérer les intervalles et se retrouver proche du but dans la phase de finition. La finition justement... C'est tout ce qu'il nous a manqué ce jour-là. J'avais déclaré et je maintiens qu'il s'agit d'un de nos matches les plus aboutis depuis que j'ai repris l'équipe. Notamment une première période de très haut niveau à l'issue de laquelle il doit y avoir 4 ou 5 buts d'écart... Au lieu de ça, on laisse l'adversaire espérer et on frise la correctionnelle à la 90ème minute. Comment la joueuse Rouennaise a-t-elle pu manquer cette occasion à 2 mètres de la ligne de but ? Sans doute un signe que les choses ont tourné... Désormais, nous allons encore être plus méticuleux dans le travail du mercredi soir. À noter que Léa semble en pleine bourre, dans la lignée du mondial (elle devrait plafonner en décembre) alors que Pauline Cousin semble manquer un peu de rythme, ayant moins joué que sa partenaire chez les Bleuettes..."

Classement du FCFHB après la 6ème journée : 1er (20 points)

 

Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires

Aucun sondage

LE FCFHB SUR FACEBOOK & TWITTER

                                      

@fcfhenin