1 756 142 visites 4 visiteurs

La furia Héninoise a (encore) frappé !

11 novembre 2012 - 21:47

Face aux Amiénoises bagarreuses au sens propre comme au sens figuré, le FCFHB remplit son objectif en décrochant sa septième victoire de la saison.

8e journée de Championnat de France de D2 (11-11-2012)

15h00 - Stade Birembaut

FCF HÉNIN-BEAUMONT(1er) 5-0 SC AMIENS(10e)

(Buts Héninois signés Morgane Duporge, Pauline Cousin x 2, Aurélie Desmaretz x 2) 

Dans une rencontre qui leur semblait promise à l'avance, les Héninoises ont dû s'employer pour parvenir à prendre le meilleur sur des Amiénoises accrocheuses et venues dans l'espoir de créer l'exploit.

Les premières minutes étaient révélatrices du match auquel on allait assister. La possession de balle était Héninoise. En face, 11 Amiénoises regroupées devant leur but et courant après le ballon. Ces dernières, dépassées par la vitesse des joueuses locales, étaient en retard et commettaient des tacles dangereux mais non verbalisés par l'arbitre. Pourtant, Marie-Charlotte Léger devait sortir dès la 10e minute de jeu (entorse de la cheville), puis Charlotte Blanchard était touchée au genou et sera remplacée en cours de match. Le jeu était donc haché.

 Tant bien que mal, les Héninoises se procuraient quelques situations intéressantes par Aurélie Desmaretz (tir détourné par la gardienne Amiénoise) puis par Léa Declercq (tir au-dessus). Dans ces moments-là, l'équipe dominée sort uniquement en contre. C'était le cas pour Amiens et leur première occasion venait refroidir quelque peu les spectateurs présents au stade. Fort heureusement, le tir à l'entrée de la surface passait de peu à côté. Hénin repartait dans le camp Amiénois mais hormis sur une reprise de volée de Rachel Saïdi et une reprise de la tête de Pauline Cousin captées par la gardienne Amiénoise, les Vertes ne cadraient pas leurs tentatives. La précision leur faisait défaut dans le geste décisif. Et plus le temps passait, plus elles s'impatientaient. Les pertes de balle s'enchaînaient et faisaient le bonheur des visiteuses. Celles-ci récupéraient les ballons de plus en plus hauts et se mettaient à croire à une ouverture du score. Mais c'était oublier la présence de Céline Musin qui s'employait par deux fois pour garder sa cage inviolée, d'abord en plongeant horizontalement pour détourner un tir lointain, puis en réalisant une parade réflexe sur un tir à bout portant. Juste avant la mi-temps, les esprits s'échauffaient après un geste honteux de la part de la n°10 Amiénoise, marchant volontairement sur Pauline Martin alors à terre puis crachant devant elle et cela devant les yeux de l'arbitre qui ne sortait qu'un carton jaune. Le score à la mi-temps était toujours de 0-0 entre des Héninoises supérieures mais perturbées par leurs adversaires et des Amiénoises très concentrées à annihiler toutes les offensives adverses.

À la mi-temps, Yannick Ansart demandait à ses joueuses offensives plus de mouvement pour se libérer du marquage individuel Amiénois et de privilégier le jeu dans les pieds. Encouragées par leur entraîneur, les Héninoises repartaient à l'assaut de la cage Amiénoise. Une nouvelle reprise de la tête de Pauline C. passait de peu au-dessus. Alors qu'on repartait pour une "attaque-défense", la délivrance arrivait enfin sur un but venu d'ailleurs. Sur son aile droite, Morgane Duporge débordait et centrait depuis la ligne de touche. Le ballon monté très haut lobait la portière adverse et se logeait dans le petit filet opposé (1-0, 56') ! Un vrai soulagement puisqu'à partir de ce but, les Artésiennes se libéraient totalement et prenaient le dessus sur des Picardes au bord de l'asphyxie. Ainsi, sur une accélération de Léa, Pauline C. héritait du ballon dans la surface de réparation et croisait parfaitement son tir pour doubler la mise (2-0, 63'). Trois minutes plus tard, Léa donnait à nouveau le tournis aux défenseuses Amiénoises et servait Aurélie sur un plateau. En bonne capitaine, elle ouvrait son pied et portait le score à 3-0. Amiens ne réagissait que sur un coup-franc qui touchait la barre même si Céline était sur la trajectoire. Dans la foulée, à l'issue d'une superbe action collective, Léa centrait fort devant le but pour sa coéquipière Pauline C. qui concluait du pied droit (4-0, 74'). Quatre buts en moins de 20 minutes, le verrou Amiénois était bel et bien explosé. Rachel était proche du cinquième but à deux reprises, mais elle butait sur la gardienne Amiénoise, puis elle ratait le cadre seule aux 6 mètres. Finalement, en toute fin de match, et après d'autres essais infructueux, Aurélie ajoutait la dernière touche à une deuxième mi-temps splendide en inscrivant ce cinquième but d'une frappe croisée imparable du pied gauche (5-0, 88').

Cette septième victoire en sept matches joués aura été dure à acquérir après cette première mi-temps frustrante et qui aurait pu déboucher sur un tout autre score. La force collective des Héninoises aura fait la différence en seconde période. Elles sont toujours leaders du championnat, invaincues depuis 533 minutes, et continuent de faire trembler les défenses adverses (25 buts marqués depuis le début de la saison). Chaque match est différent, et le déplacement en Lorraine la semaine prochaine pour y affronter l'AS Algrange sera une nouvelle opportunité pour le FCFHB d'asseoir un peu plus sa domination sur le championnat de France de Division 2.

 

Source : fcfhenin.footeo.com

Commentaires