1 833 188 visites 5 visiteurs

Extrait : ce qu'Une-Deux a aimé

3 janvier 2012 - 13:21

Après douze journées de championnat, la rédaction d'Une-Deux a décidé de mettre en avant ce qui nous a plus dans le monde du football féminin. Pèle mêle, coup de chapeau à Vendenheim, Direct 8, Patrice Lair et Facebook...

Cliquez ICI pour découvrir l'article dans son intégralité

YANNICK ANSART > Voilà un entraîneur qui croit en ses joueuses. En poste à Hénin-Beaumont depuis cet été, Yannick Ansart s'est rapidement retrouvé dans une situation difficile. Souvenez vous du début de saison de son équipe : Un match nul contre Yzeure lors de la première journée (1-1) puis le néant : défaite 9-0 contre Lyon et Juvisy, 7-0 contre Vendenheim, 4-0 contre Soyaux, 6-0 contre Montpellier et 3-0 contre Saint-Étienne. Qui dit pire ? Personne. Avec 38 buts encaissés en 6 matches, l'équipe du Nord est au fond du trou. Pourtant Yannick Ansart ne cesse de se répéter : « mon groupe a de la qualité, on s'en sortira ». Le coach tente tout, changeant ses méthodes d'entraînement : du physique, du ludique, du tactique et même un préparateur mental. Tout y passe... Jusqu'au fameux déclic : une victoire 6-0 sur Guingamp ! Suivi d'un autre succès 3-2 à Muret. Si le mérite revient forcément aux joueuses qui sont sur le terrain. Le toupet du coach est à mettre à l'honneur, lui qui a décidé de ne plus aligner l'habituelle gardienne pour titulariser la jeune Claire Jacob, 15 ans seulement. Et ça fonctionne ! Désormais sur les bons rails à 6 points du premier non-relégable, Yannick Ansart est intimement persuadé de pouvoir maintenir son équipe. Déjà certain de pouvoir inverser la tendance en début de saison contre tous les avis, l'entraîneur nordiste semble avoir le nez fin...

Commentaires